Bruno Le Maire annonce que de nouveaux dispostifs pour accompagner les entreprises saines vont être mis sur la table

Sant-Malo (35) En déplacement à Saint-Malo ce vendredi 23 avril, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a promis aux professionnels du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration, que personne ne sera abandonnée. Mais surtout que les entreprises qui étaient saines avant la pandémie vont bénéficier d'un accompagnement spécifique.

Publié le 23 avril 2021 à 20:33

C’est un  « soutien aux professionnels du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration qui sont très touchés par les contraintes sanitaires, qui attendent comme chacun d’entre nous un retour à la vie normale le plus rapidement possible. J’ai voulu leur confirmer que les aides que nous avons apportées depuis maintenant 14 mois nous ne les retirerions que progressivement. Et que nous allions accompagner dans les semaines qui viennent, dans les semaines de réouverture, tous les secteurs qui depuis 14 mois vivent au ralenti ou sont fermés. Un restaurant qui rouvre, il va avoir besoin de faire des achats de fourniture, il va avoir des dépenses,  il ne faut pas que du jour au lendemain il n’ait plus son fonds de solidarité. Il faut que l’aide soit retirée de manière dégressive. Même chose pour un hôtel, un bar, un café. Et ce que j’ai trouvé très intéressant dans la réunion de ce matin, et parce que c’est un message que je voulais passer, c’est qu’il y a certaines entreprises,  très belles entreprises (…) qui vont se trouver face à un mur de la dette dans les semaines et dans les mois qui viennent, alors que ce sont des entreprises qui sont saines. (…) Nous ne laisserons tomber aucune entreprise saine dans notre pays. Et je travaille à un dispositif d’accompagnement qui nous permettrait d’avoir une alerte précoce, département par département, des entreprises en difficultés. Il faut qu’on les repère. (…) Ensuite il faut qu’on les accompagne et qu’elles aient un interlocuteur unique. C’est très important qu’elles ne puissent pas passer d’un bureau à l’autre, d’une administration à l’autre ». Et qu’elles aient « des réponses financières adaptées, nouvelles, sur lesquelles je travaille et sur lesquelles je donnerais des précisions d’ici 15 jours à 3 semaines ». Il faut « que la France sorte plus forte de cette crise, avec des entreprises saines, avec des dettes qui soient épongées progressivement et une activité qui reprenne ». Bruno Le Maire promet que le Gouvernement ne laissera « tomber personne », que les aides ne seront « retirées que progressivement avec un échéancier très lisible et très simple ».

Covid19 #brunolemaire# entreprise #saintmalo# aides

 


Publié par Sylvie SOUBES



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Serveur H/F

93 - ROSNY SOUS BOIS

Le Koya recrute des serveurs pour l'ouverture de son nouveau établissement. Restaurant bistronomique situé sur la commune de Rosny sous bois. Nous recherchons des personnes motivés avec une relation client et un savoir faire pour ce poste. Numéro pour nous contacter : 07 56 80 56 16

Posté le 13 avril 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

85 - BREM SUR MER

Restaurant Les Genets,1 étoile au guide Michelin,situé sur le litoral Vendéen, recherche, H/F: Second de cuisine ou Chef de partie cuisine et Pâtissier à partir de Mars-Avril. Poste évolutif.Cdd ou Cdi. Possibilité de logement sur place. Capacité de 26 Couverts. Salaire selon expérience. 2.5 jours d

Modifié le 13 avril 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 06

Le Nesle, brasserie traditionnelle française, recherche une/une CHEF DE RANG afin d'accompagner son développement Une maitrise de l'anglais est demandée car quartier très touristique - Plusieurs postes disponibles. Mail: brasserienesle@gmail.com - Tél : 01.46.34.85.19.

Posté le 12 avril 2024