Avec Le seize, Sarah et Julien Richard font un choix de vie et d'épanouissement

Arles (13) En devenant son propre patron, le couple privilégie liberté créative et vie familiale. Le CV du chef a pas mal facilité les choses.

Publié le 03 janvier 2024 à 10:03

À Arles, au quinze de la rue des Porcelet (le nom d'une vieille famille arlésienne) se niche le restaurant Le Seize, animé par Sarah et Julien Richard depuis le début du mois de juin dernier. “Pourquoi Le seize ? Parce que nos trois enfants dont on retrouve la silhouette sur la devanture et brodée sur les serviettes, sont tous nés un seize”, explique le jeune couple.

Elle est une ancienne apprentie à l'école hôtelière d'Avignon, et lui s'est formé aux lycées hôteliers de Souillac puis Nice. Ils se sont rencontrés à La Clusaz, où tous deux évoluaient en cuisine au restaurant Au cœur du village. Par la suite, ils ont eu la clonté de travailler ensemble aussi souvent que possible.

Un statut de salarié les conduira sur les îles Ricard puis au Grand hôtel de Saint-Jean-de-Luz. “Là, j'ai pris mon premier poste de chef et conservé l'étoile avant d'en faire autant à Châteauneuf-du-Pape à 'a mère Germaine. Toutes ces expériences ont motivé notre envie de nous installer à notre compte et forgé l'état d'esprit du chef d'entreprise que je suis devenu”, souligne Julien Richard.

Chez soi pour bien exprimer sa fibre culinaire

Et si l'arrivée des enfants a contraint Sarah Richard a prendre temporairement du recul, l'idée de choisir Arles, sa ville natale, pour débuter une nouvelle vie professionnelle s'est imposée naturellement. “En tant que salariés, on a compris qu'au-delà des contraintes, il pouvait y avoir une fibre culinaire qu'on avait toujours du mal à exprimer. Pour trouver cette liberté d'expression, le mieux est d'être chez soi !”

Leur restaurant, dans un quartier animé du centre ville bien pourvu en commerces de bouche, ils l'ont aménagé à leur image en cuisine comme en salle, l'univers de Sarah Richard désormais. Une enveloppe globale de 160 000 € (rachat du fonds et transformation) qui a nécessité un soutien bancaire. “Mes succès au concours Taittinger France puis international en 2016 et au Prosper Montagné deux ans plus tard, ainsi que l'ensemble de notre parcours, ont facilité les choses. La dotation jeune talent du Gault&Millau nous a également aidé à l'ouverture.”

Mais cela n'a pas empêché quelques nuits blanches. “En été, les touristes ont besoin de repères et quand vous n'existez pas encore sur les réseaux ou les guides, c'est difficile de les attirer. Aujourd'hui, c'est la clientèle locale qui nous découvre et qui a nous classés table gastronomique alors qu'on ne savait pas comment se définir.”

Avec une formule à 39 € au déjeuner et à 68 € (en cinq plats) au dîner, le couple est tout proche de son prévisionnel. Et en s'accordant samedi et dimanche plus trois soirées de fermeture, cette grande famille a trouvé son équilibre.


Photo

Publié par Jean BERNARD



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de cuisine H/F

34 - AGDE

Le restaurant le Nautilus sur le port du Cap d'Agde, recherche son chef de cuisine h/f pour la saison 2024 cuisinier de formation capable de diriger des services de gros volumes, organisé ( gestion d'équipe ,plannings,commandes,respect des fiches techniques et des stocks, respect des normes HACCP).

Posté le 24 avril 2024

Chef de partie H/F

13 - MARSEILLE 09

Restaurant Pizzéria traditionel dans le parc national des Calanques cherche (h/f) - Second de Cuisine, pizzaiolo, pâtissier, plongeur aide de cuisine, Serveur, Barman tous très polyvalents, créatifs et qui intégreront une équipe jeune et dynamique, soudée et en place depuis plusieurs années. Notr

Posté le 24 avril 2024

Chef de rang H/F

Suisse

Restaurant traditionnel situé dans un joli cadre à Saillon en Valais, recherche un chef de rang H/F avec expérience pour saison ou plus à discu?très bonne conditions, logé, 13 salaire, pourboires, repos consécutifs, ambiance sympathique respectueuse. faire offre avec CV+photo à sebglorian@netplus.c

Posté le 24 avril 2024