Après Top Chef, Jorick Dorignac devient chef exécutif des Maisons Le Quellec

Le vainqueur de Top Chef revient sur la finale de la dernière saison de l’émission, et évoque la suite de son parcours marquée par sa rencontre avec Stéphanie Le Quellec. Sa cheffe de brigade lui confiera à l’automne un poste majeur au sein de son groupe.

Publié le 01 juillet 2024 à 11:44

Après 10 heures de travail dans les cuisines de l’hôtel George V à Paris, chacun accompagné d’une équipe formée de leurs anciens adversaires, les deux finalistes de Top Chef, Jorick Dorignac et Clotaire Poirier, ont soumis leur menu à la dégustation. Si les chefs du jury ont donné l’avantage à Clotaire Poirier (34 points contre 16), la centaine de bénévoles de la Croix Rouge a changé la donne en votant à 56,54 % pour le menu de Jorick Dorignac.

“Cette finale fut un moment joyeux. Nous avions vécu la demi-finale comme une finale, et sommes arrivés en finale avec moins de pression. Clotaire et moi savions que c’était la dernière fois, nous avions envie d’une journée de cuisine avec les copains, pas en tant que compétiteurs acharnés – même si bien sûr, Top Chef reste un concours. J’avais envie de créer un beau menu pour mon équipe et être au niveau de Clotaire”, se remémore le vainqueur de la saison 2024. Il a proposé en entrée une noix de Saint-Jacques confite au beurre d’aromates, praliné pistache iodé et sauce barbes au genévrier, un veau de lait rôti en plat avec pissaladière et topinambour glacé à l’agastache, et en dessert un faux pain perdu (voile de lait d’amande, crémeux au rhum ambré et à la fleur d’oranger, mousse à la vanille caramélisée, caramel de miso de seigle, glace à la levure toastée et biscuit au pain grillé).

Lors de Top Chef, j’ai fait la cuisine que j’aime, j’ai montré plein d’aspects de ma personnalité. Je suis fier de ce menu. C’était moi dans l’assiette, peut-être dans une version plus consensuelle, mais je n’ai pas de problème avec ça car pour être moderne, il faut aussi maîtriser les bases”, souligne Jorick Dorignac, en réponse aux critiques estimant son menu trop classique.

 

La cuisine, une évidence, un métier passion

Le jeune homme a participé à plusieurs concours par le passé, dont celui du meilleur apprenti de France. Pour Top Chef, il a attendu de se sentir prêt, “avec suffisamment de bagage”. Le chef, natif de Gironde, a une belle expérience. Après ses études – lycée hôtelier à Blanquefort et BTS arts culinaires à Saint-Nazaire - il passe par le Bouchon Bordelais, où Frédéric Vigouroux lui “apprend à cuisiner”, puis par Les Prés d'Eugénie aux côtés d’Olivier Brulard : “Il m’a donné ma chance en me prenant sous son aile”.

Après quelques mois aux Sources de Caudalie, il intègre la brigade du Pressoir d'argent by Gordon Ramsay, où le chef Gilad Peled lui transmet “la rigueur, la détermination, le coté managérial. J’étais très motivé”, sourit le trentenaire. Il rencontre ensuite Guillaume Sanchez et devient chef exécutif du restaurant Neso. “Il a fait tomber mes œillères et m’a offert un processus créatif”, confie Jorick Dorignac. De nouvelles aventures se profilent auprès de Stéphanie Le Quellec, sa cheffe de brigade dans Top Chef. Chacun évoque une belle rencontre professionnelle, sincère et évidente. “Nous nous sommes bien trouvés”, résume Jorick Dorignac, qui a été nommé chef exécutif du groupe Maisons Le Quellec à partir d’octobre. “Ce poste est assez vaste et pensé autour de notre relation. Mes missions seront variées : chapoter l’aspect R&D des maisons pour développer les restaurants et les boutiques, assurer du consulting dans les différents lieux où elle signe des cartes, ou encore travailler sur les opérations signatures”, détaille le chef, qui aime diversifier ses activités. L’agence Solide, créée par Guillaume Sanchez, continuera de le représenter pour des projets personnels.



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

33 - LACANAU

SUPER URGENT Restaurant La Conche à Lacanau, cuisine traditionnelle bistro CHEF DE PARTIE (h/f) Très bonnes conditions de travail Jusqu'à fin septembre. Expérience des saisons, travail soigné, hygiène… Service midi et soir Repos Salaire très motivant. Logement assuré.

Posté le 12 juillet 2024

Cuisinier H/F

33 - CANEJAN

Dans le cadre de son développement, le traiteur Humblot Expériences, basé à Bordeaux en Gironde, recherche de nouveaux talents en cuisine pour renforcer son service production. Vous intégrez une équipe de 14 cuisiniers permanents, directement rattaché au chef de partie froid - cocktail. Vous assure

Posté le 12 juillet 2024

Barman(maid)

06 - PEONE

Restaurant sur la place du village à Valberg (station de ski à 1h30 de Nice) Recherche barman/barmaid pour la saison d’été de mi juillet à fin août 2024. Poste nourri logé Tel:0667314077/ Mail: lesmelezes.valberg@yahoo.fr

Posté le 12 juillet 2024