Pass sanitaire : le point avec Didier Chenet, président du GNI

Publié le 27 juillet 2021 à 16:14

Lors des débats qui ont eu lieu, "nous avons demandé aux parlementaires de porter la voix de nos professionnels : oui au pass sanitaire, mais pas dans n’importe quelles conditions. Sur la responsabilité des professionnels, nous avons été entendus. Les exploitants ne devront pas pas vérifier la carte d’identité des clients. C’est important car vous ne serez pas responsables des éventuelles fraudes de vos clients" souligne le dirigeant syndical qui rappelle que des précisions sont attendues comme l’application ou non du pass sanitaire à l’occasion des petits déjeuners dans les hôtels (qui sont dispensés d’appliquer le pass) ?

Lire dans notre blog SOS Experts Covid-19

#passsanitaire# Didier Chenet 


Publié par Sylvie SOUBES



Commentaires
Photo
Alex BLANC

mercredi 28 juillet 2021

En plus du pass sanitaire, devons nous continuer à faire remplir un cahier de rappel ou bien faire scanner le QR code pour les repas en intérieur ?
Photo
Stéphanie LANGIN

mercredi 28 juillet 2021

Pour les longs séjours, devons-nous demander un test PCR tous les 3 jours ou un seul à l'arrivée ?
Cdt
Photo
jerome JEROME

mercredi 28 juillet 2021

Bonjour,
Je voudrais savoir si en tant qu'hotel, nous devons appliquer la demande de pass sanitaire concernant les petits déjeuners à partir de 1er août sachant que cela doit encore être discuté le 5.
J'ai envoyé un mail hier à nos futurs clients et je viens de me faire insulter par un d'eux au téléphone. Il me reclame un texte de loi lui prouvant que le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux de restaurations avant le 5.
Il nous menace.
Il nous certifié qu'il connaît la loi et que les autres hébergements et restaurants n'appliquons pas le pass sanitaire avent le 5.
Comment faire? Quoi dire? Que lui envoyer?
J'ai absolument besoin d'aide pour pouvoir lui répondre et être dans mon droit.
Merci pour votre réponse
Photo
Pascale CARBILLET

mercredi 28 juillet 2021

En réponse à Alex : Le cahier de rappel est complémentaire du pass sanitaire. Il permet aux autorités sanitaires d’avertir les personnes présentes au même endroit et dans un même lieu en cas de cluster.
La mise en place du cahier de rappel papier et numérique est obligatoire depuis la réouverture de vos établissements. Le client devant compléter l’un ou l’autre.
La version numérique du cahier de rappel est présentée sous le format d’un QR code à flasher disponible a minima à l’entrée de l’établissement ainsi que dans des lieux jugés accessibles et pertinents.
Le client devra flasher le QR code via l’application TousAntiCovid (TAC-Signal). Sur la version papier, les clients y indiqueront leurs coordonnées, la date et leur heure d’arrivée. Les établissements mettront ce cahier à la disposition de l’Agence Régionale de Santé ou de l’assurance maladie en cas de déclenchement d’un « contact-tracing » suite à des contaminations. Dans tous les cas, ces données seront détruites après un délai de 15 jours.
Attention ! Cela veut dire que le client devra flasher deux QR code, l’un pour le pass sanitaire et l’autre pour le cahier de rappel.
Photo
Pascale CARBILLET

mercredi 28 juillet 2021

Stéphanie, pour de l'hébergement uniquement, il n'est pas besoin d'avoir un pass sanitaire, mais seulement si le client veut accéder à la salle de restaurant. Si votre client n'est pas vacciné, il doit présenter un test PCR de moins de 48 heures et je dirais qu'il faut renouveler ce test tous les 2 jours comme cela sera demandé aux salariés à partir du 30 août pour venir travailler en l'absence de schéma de vaccination complet.
Photo
Pascale CARBILLET

mercredi 28 juillet 2021

En réponse à Jérôme, votre client à raison. Le projet de loi qui étend l'obligation du pass sanitaire à vos activités a été adopté définitivement par le Parlement, il est actuellement soumis au Conseil constitutionnel qui doit rendre son avis le 5 août puis attendre la publication de la loi au journal officiel pour qu'elle entre en vigueur. Cela devrait se faire entre le 7 et 10 août a déclaré ce matin, Jean-Baptiste Djebbari ministre délégué au transport. Donc attendez avant de réclamer le pass sanitaire à vos clients car ce n'est pas encore obligatoire.

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Responsable de salle H/F

75 - PARIS 20

Le Café La Chope, situé 69 Place de la Réunion, 75020 Paris, recrute en CDI et CDD (8 mois > Mars à Octobre) sur le métier de Chef de Rang h/f Entre 120 et 260 places assises selon la saison. Équipe jeune (moyenne d'âge 30 ans), clientèle de quartier et touristes (père Lachaise à proximité), res

Posté le 05 mars 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

75 - PARIS 13

Sous Chef cuisine h/f (connaissance en cuisine japonaise) 2 coupures Poste basé dans le 13ème. Envie d'un job à votre hauteur ? Direction le ciel de Paris pour une aventure hors norme. Rejoignez le TOO Hôtel en tant que Sous Chef H/F et embarquez pour une expérience TOO Amazing ! Le Sous-Chef

Posté le 05 mars 2024

Veilleur de nuit H/F

85 - CHANVERRIE

Nous recherchons notre futur VEILLEUR DE NUIT (H/F) pour la saison 2024 (avril à septembre) pour notre hôtel 5*: Château du Boisniard. Nous proposons: Contrat CDD 39h/ Rémunération mensuelle brute à 2.200,75 euros/ Indemnités et avantages/ Poste logé et nourri/ Horaires de 22h30 à 7h/2j de repos co

Posté le 05 mars 2024