Lilian Douchet quitte Lil’Home

Bordeaux (33) Sur les réseaux sociaux et dans les médias, les déclarations de l’équipe du restaurant Lil’Home, qui dénonce des abus et ne souhaite plus travailler avec Lilian Douchet, ne sont pas passées inaperçues. De son coté, le chef dément ces accusations et révèle une situation conflictuelle avec son associé.

Publié le 16 février 2024 à 09:03

Une nouvelle tourmente (médiatique) en cuisine… Sur son compte Instagram, le restaurant Lil’Home, ouvert en mai 2022 à Bordeaux par Lilian Douchet (ex-candidat de Top Chef), a signalé le 9 février que "suite au vœu unanime de l’équipe de cesser de travailler à ses côtés et à sa démission, Lilian Douchet a dû quitter le restaurant". L’équipe avait fermé l’établissement un soir, le 18 novembre dernier, refusant de travailler avec le chef, qui se partageait entre ses restaurants de Bordeaux et de Paris (Dame Augustine), "à cause de son comportement violent à leur égard, de ses abus verbaux, de ses menaces" selon une lettre du personnel de Lil’Home, qui craignait pour son "intégrité physique et psychologique".

Contacté par la rédaction, Lilian Douchet dément les accusations et estime que l’on cherche à lui nuire, notamment en usant de manipulation. "Il peut m’arriver de hausser le ton pendant le rush du service, mais jamais de toute ma vie je n’ai été violent ou menaçant" assure-t-il. Le chef révèle un conflit interne avec son associé (et cousin) Aliaume Gonthier. "J’ai quitté la gérance du restaurant en novembre, et je pense que mon départ a déçu les salariés. J’ai mis en place une équipe, nous avons obtenu un prix The Fork, mais je n’ai pas été payé pendant un an et demi. J’ai donc souhaité partir pour me consacrer à d’autres projets. Je devais ouvrir un nouveau restaurant à Paris, mais cela tombe à l’eau à cause de cette affaire" indique le chef, qui s’interroge sur le moment choisi par l’équipe de Lil’Home sur sa communication, trois mois après les faits exposés. Pour l’instant, Lilian Douchet reste actionnaire majoritaire du restaurant, où Louis Becan, qui était second, a repris les rênes de la cuisine.



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Responsable de salle H/F

92 - Sèvres

Découvrez Les Bistrots Pas Parisiens, une entreprise en pleine expansion dans le domaine de la restauration : Envergure : avec 10 restaurants, une pâtisserie-boulangerie et un siège social, notre groupe est solidement établi et continue de croître. Dynamisme : nous sommes constamment à la rech

Posté le 23 avril 2024

Commis de salle / Runner H/F

92 - Sèvres

Découvrez Les Bistrots Pas Parisiens, une entreprise en pleine expansion dans le domaine de la restauration : Envergure : avec 10 restaurants, une pâtisserie-boulangerie et un siège social, notre groupe est solidement établi et continue de croître. Dynamisme : nous sommes constamment à la rech

Posté le 23 avril 2024

Chef de rang H/F

92 - Sèvres

Découvrez Les Bistrots Pas Parisiens, une entreprise en pleine expansion dans le domaine de la restauration : Envergure : avec 10 restaurants, une pâtisserie-boulangerie et un siège social, notre groupe est solidement établi et continue de croître. Dynamisme : nous sommes constamment à la rech

Posté le 23 avril 2024