Bons résultats pour le tourisme cet été mais l'hôtellerie souffre toujours, estime Atout France

Dans sa note de conjoncture publiée le 8 novembre, l'agence de développement confirme les bons chiffres réalisés cet été. Même si les performances sont encore en retrait par rapport à 2019, les tendances sont moins dégradées qu'en début d'année.

Publié le 12 novembre 2021 à 10:44

L’économie touristique française se redresse progressivement, estime Atout France dans sa note de conjoncture publiée le 8 novembre. Les résultats enregistrés sont encourageants même s’ils sont toujours en retrait par rapport à l’été 2019. Les zones littorales et de montagne ont été les premières à bénéficier de cette reprise, en particulier la moyenne montagne qui a profité d’une attractivité accrue en période estivale avec une offre répondant aux besoins d’espace et de loisirs en extérieur.

En matière de fréquentation internationale, les touristes en provenance des marchés de proximité ont été plus présents. La clientèle américaine a progressivement fait son retour cet été, tout comme celles en provenance du Canada et du Brésil à partir du mois d’août. En revanche, les flux aériens en provenance d’Asie sont encore très dégradés.

Signe encourageant en matière de recettes touristiques : la France continue de présenter une situation plus favorable que ses principaux voisins européens. En août dernier, les recettes du tourisme international en France affichent une hausse de 29,6 % par rapport à août 2020. La baisse observée par rapport à la situation en 2019 (‑ 23,1 %) est également plus faible que lors des mois précédents. De plus, les intentions de séjour vers la France dans les six prochains mois sont en forte hausse par rapport à l’année dernière à la même période. En moyenne, tous marchés confondus, elles progressent de 12 points.

Côté hébergement, la situation est plus difficile pour l’hôtellerie, qui est plus exposée à la faiblesse des flux de clientèle d’affaires et long courrier. Toutefois la situation paraît se redresser petit à petit. En septembre, les taux d’occupation sont en moyenne de 62 % (- 15 points par rapport à 2019) mais le volume des hôtels en activité retrouve lentement les standards d’avant crise.

Paris enregistre les reculs les plus importants alors que les régions Bretagne, Auvergne-Rhône Alpes et Centre Val de Loire bénéficient d’une activité plus soutenue, avec des niveaux d’occupation et des RevPAR quasiment à l’équilibre par rapport à 2019.

Pour le mois d’octobre, les premières indications confirment ce contraste très fort entre Paris et les régions et des tendances en retrait par rapport à septembre.

 

AtoutFrance tourisme 



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

Suisse

SUISSE- VALAIS- GD HOTEL BELLA TOLA & ST-LUC**** , (Gault-Millau 13 pts) cherche pour compléter l'équipe pour la Saison d'été 2024, de mi-juin à fin octobre: - CHEF DE PARTIE h/f • Vos tâches quotidiennes seront variées et dans un environnement dynamique et créatif • Vous êtes au bénéfice d'e

Modifié le 14 juillet 2024

Chef de partie H/F

66 - COLLIOURE

On cherche en urgence un(e) chef(fe) de partie tournant avec l'amour du produit! / cuisine créative et locavore, logé à une minute de la plage et 5 du lieu de travail. Deux coupures max/semaine. Super équipe et belle ambiance de travail, possibilités d'evolution. Dispo de suite

Posté le 14 juillet 2024

Lingère H/F

14 - Honfleur

Une "Collection" unique à Honfleur en Normandie à deux heures de Paris. La Collection Saint-Siméon c'est une offre d'hôtels, de restaurants et spa à Honfleur, ou chacun de nos collaborateurs aiment faire vivre le vrai luxe, celui de la simplicité et de l'élégance. L'harmonie des ambiances, la délic

Posté le 14 juillet 2024