Refuser les enfants, une tendance touristique qui gagne l'hôtellerie-restauration

Des hôtels, des restaurants, des compagnies aériennes développent, avec un certain succès, des offres réservées aux adultes. Si cette tendance peut choquer, elle tend à s'installer.

Publié le 21 mars 2024 à 10:40

En décembre 2022, l’affiche “Pas d’enfants – Merci” accrochée sur la porte du restaurant Pfifferhus à Ribeauvillé (Haut-Rhin) avait provoqué une vague d’indignation. La gérante, Bénédicte Langer, regrettait son initiative sans en démordre sur le fond : “Je continuerai de refuser les enfants mal élevés !” Même son de cloche du côté de Xavier Castillan, délégué national des Maîtres restaurateurs, qui lance avec franchise :  “Je préfère investir dans un spa plutôt que dans un toboggan. Les enfants ne dépensent pas. Je suis père de famille mais aussi patron d’un restaurant qui ne peut s’exclure d’une certaine rentabilité. Les étoilés redoutent cette clientèle en culotte courte qui peut compromettre l’expérience de visiteurs qui payent cher.

Face à une Europe vieillissante, le voyagiste TUI développe des centaines de destinations “adults only”. Des séjours qui préserveraient de l’enthousiasme des enfants. Il est ainsi possible de choisir des hôtels au soleil mais sans l’ombre d’une poussette, avec des zones réservées aux adultes ou des hébergements destinés aux plus de 16, 17 voire 18 ans. Même “baby bashing” dans les airs, avec les compagnies Malaysian Airlines ou Corendon. Cette dernière propose sur ses vols entre Amsterdam et Curaçao dans les Caraïbes des zones réservées aux adultes. La tentation de limiter la présence d’enfants dans les restaurants et les hôtels s’affiche, avec plus ou moins de franchise, à un moment où l’expérience, les taux de remplissage préoccupent autant que les mauvais commentaires.

 

 

 

 

 


Photo

Publié par Francois PONT



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

75 - PARIS 16

Recherche Chef de Partie (H/F) en CDI. Poste en journée / Pas de coupure / Repos le Week-end. BaxterStorey France est un nouvel acteur de la restauration collective premium en fort développement avec pour ADN de ne travailler que des produits frais, de saison, mis en œuvre par des collaborate

Posté le 16 juin 2024

Chef de partie H/F

75 - PARIS 12

Recherche Chef de Partie (H/F) en CDI. Poste en journée / Pas de coupure / Repos le Week-end. BaxterStorey France est un nouvel acteur de la restauration collective premium en fort développement avec pour ADN de ne travailler que des produits frais, de saison, mis en œuvre par des collaborate

Posté le 16 juin 2024

Chef de partie H/F

75 - PARIS 08

Recherche Chef de Partie (H/F) en CDI. Poste en journée / Pas de coupure / Repos le Week-end. BaxterStorey France est un nouvel acteur de la restauration collective premium en fort développement avec pour ADN de ne travailler que des produits frais, de saison, mis en œuvre par des collaborate

Posté le 16 juin 2024