Jeux Olympiques : comment créer une bonne ambiance dans un établissement

Paris (75) Hôteliers et restaurateurs commencent à réfléchir aux éléments de décoration à déployer et autres animations à instaurer durant les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. L’idée : séduire et surprendre les clients. Certaines marques partenaires donnent déjà le ton.

Publié le 29 février 2024 à 10:00

“Les Jeux de Paris 2024, ce sont 4 milliards de téléspectateurs, 13 millions de spectateurs, 50 sports et 206 nation” a rappelé Eric Desbonnets lors d’une réunion des membres du Leaders Lab Paris en janvier dernier. Pour le vice-président opérations et développement durable Paris 2024 chez Coca-Cola, cet événement est avant tout “une fête”. Un rendez-vous qui doit fédérer de jour comme de nuit. D’où l’importance d’allonger les plages d’ouverture des cafés, bars, restaurants, buvettes, guinguettes… Autre priorité : miser sur un décor attractif, festif, voire interactif pour rassembler les visiteurs au rythme des épreuves sportives, en proposant d’autres animations que le seul écran géant retransmettant les épreuves en direct. Chez Accor, partenaire premium des Jeux olympiques et paralympiques (JO) de Paris 2024, on parle de socialisation” et de “mélange des cultures”.

► Inviter à s’amuser -“Comme nous nous souvenons tous où nous étions le soir de la finale de la Coupe du monde de football en 1998, nous allons nous souvenir où nous étions lors de ces Jeux de Paris 2024. Pour cela, nous allons créer un univers le plus festif possible partout”, confie Antoine Dubois, directeur marketing et de l’expérience client en Europe au sein du groupe Accor. Fanions, stickers, tee-shirts… sont déployés dans les hôtels F1. Dans les ibis Styles, “les clients vont pouvoir réaliser des selfies avec des médailles et de nombreux accessoires sportifs”, poursuit Antoine Dubois. Quant aux hôtels Novotel, des ‘calino-coachs’, nounours XXL aux couleurs des JO, seront mis à disposition. De quoi ravir les enfants.

► Inciter à faire du sport - Autre façon de se mobiliser et d’impliquer les clients : leur faciliter l’accès à un sport. À commencer par la location, voire le prêt, de vélos, qui nécessite peu d’investissement, surtout si on noue des partenariats. Accor a fait ce pari du sport pour tous, dans la plupart de ses marques. Ainsi dans les hôtels ibis budget, en partenariat avec Décathlon, “nous allons inciter à faire du sport avec des objets du quotidien : une table deviendra table de ping-pong, une poubelle se fera panier de basket…”, détaille Antoine Dubois. Chez Novotel, les membres d’une même famille seront invités à pratiquer, ensemble, des sports collectifs. “Quant à la marque Mercure, elle sera le ‘supporteur officiel’ de toutes les régions de France, en proposant de découvrir celles-ci par le biais d’activités sportives qui leurs sont propres, mais aussi par la découverte de talents sportifs issus de ces régions”, détaille encore Antoine Dubois. Enfin, dans les hôtels Greet, focus sur les Jeux paralympiques, avec des initiatives liées à la pratique du sport lorsqu’on est en situation de handicap.

► Multiplier les événements fédérateurs - Happy hours, concerts, buffets en terrasse… tout est possible pour réunir, surtout aux beaux jours. Dans les hôtels ibis, des concerts sont prévus “pour célébrer les médailles que les Français vont remporter”, précise Antoine Dubois. Quant à l’hôtel Tribe de La Défense (Hauts-de-Seine), il va proposer une exposition consacrée au breakdance, nouvelle discipline des Jeux, en partenariat avec le journal L’Équipe. Même envie de fédérer chez Coca-Cola, le plus ancien partenaire du mouvement olympique, puisqu’il fournissait déjà en boissons fraîches les Jeux d’Amsterdam de 1928. La marque de soda projette d’organiser cinq concerts pendant le relais de la flamme olympique à travers la France, en partenariat avec l’association Sport dans la ville. De son côté, Tourtel Twist - première marque de bière sans alcool au jus de fruit et ‘supporteur officiel’ des JO 2024 - sera disponible sur les 33 sites de compétition olympiques et les 17 paralympiques, dans les débits de boissons grand public.

► Oser la nouveauté - Un petit déjeuner pour avoir “une forme olympique” et bien démarrer la journée. C’est ce que cinq étudiants de la licence professionnelle Encadrement et exploitation en hôtellerie et restauration de luxe, commune au lycée Albert de Mun (Paris, VIIe) et à l’université Paris-Nanterre (Hauts-de-Seine), ont proposé à un 5 étoiles parisien. Ce petit déjeuner, concocté avec l’aide de la diététicienne Lise Montaigne, sera à la carte de l'établissement durant la durée des JO. Équilibré, décliné en salé et sucré, ce premier repas de la journée a pour objectif d’éviter le petit creux de 11 heures à ceux qui vont se déplacer à pied ou à vélo dans la capitale.


Photo

Publié par Anne EVEILLARD



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Commis de cuisine H/F

73 - VAL CENIS

Centre de vacances - accueillant des enfants de 4 à 17 ans - situé à Val Cenis Bramans recherche un(e) commis de cuisine h/f. Expérience vérifiable demandée - Connaissances en cuisine collective et HACCP. Contrat CDD pour saison estivale de la mi-mai à la fin du mois d'aout.

Posté le 14 avril 2024

Barman(maid)

34 - AGDE

Groupe VILLA (L'ARLEQUIN, LE NAUTILUS, MIAMI PRIME) sur le port de Cap d'Agde recherche h/f Barman/ Barmaid polyvalents.en saison ou à l'année Bar d'envois vous aurez la responsabilité de la préparation et de l'envois des cocktails, boissons et coupes de glaces. Expérience exigée avec diplôme so

Posté le 14 avril 2024

Chef de partie H/F

73 - VAL CENIS

Centre de vacances - accueillant des enfants de 4 à 17 ans - situé à Val Cenis Bramans recherche un chef de partie h/f. Expérience vérifiable demandée - Connaissances en cuisine collective et traditionnelle. Contrat CDD pour saison estivale de la mi-mai à la fin du mois d'aout.

Posté le 14 avril 2024