Emmanuel Renaut : "Mon idée, c'est de rassembler toutes les restaurations vers le circuit court"

Megève À la tête du restaurant triplement étoilé Flocons de sel depuis vingt-cinq ans, Emmanuel Renaut souhaite ramener l'approvisionnement en circuit court au centre du débat. Il nous explique sa vision et ses actions.

Publié le 03 mars 2023 à 16:05

Parisien d’origine, Emmanuel Renaut a élu domicile en 1997 à Megève et n’en est depuis jamais parti. Amoureux de la montagne, le chef comptabilise aujourd’hui quatre restaurants (Flocons de sel, 3 étoiles Michelin, Les Flocons Village, Le Forestier, Le Bois Prin) dans la célèbre station de ski dans lesquels il s’est engagé à mettre en avant les produits locaux de la région. Une vision de la restauration en circuit court qu’il essaie de transmettre à ses équipes et collègues.

“Mon idée, c’est d’être premier de cordée pour rassembler toutes les restaurations vers le circuit court. Ici, on a la chance d’avoir des chefs brillants et consciencieux de l’environnement, mais l’important c’est d’amener toute la région dans cette philosophie de cuisine”, explique Emmanuel Renaut. Mais ce n’est pas parce qu’il y est installé depuis vingt-cinq ans qu’il prend ses aises. Au contraire, son combat est aujourd’hui plus que jamais centré autour de l’environnement. Pour lui, cela commence par les circuits courts. “L’important, c’est ne pas être dans cette globalisation de la cuisine, où on se retrouve à manger des avocats à n’importe quelle saison”, explique-t-il.

Faire passer des messages forts

Et cette vision ne s’applique pas que dans ses cuisines. Chef consultant au restaurant Lauda, à Santorin (Grèce), il s’est investi pour que l’établissement se recentre sur les produits locaux.“Quand je suis arrivé, ils prenaient les meilleurs produits mais tout en importation. En quelques années, on a réussi à changer toute la philosophie qu’avec des produits locaux.” De même à l’Hôtel des horlogers en Suisse, où le chef a remis au centre les produits de la vallée de Joux tout en intégrant ses producteurs.“C’est important de les inviter voir ce que l’on fait pour qu’ils comprennent pourquoi on leur demande tel ou tel produit de telle façon.”

Le chef l’admet, “on ne peut pas tout faire en circuit court, mais si tout le monde peut faire un peu plus, ça serait pas mal.” Il donne assurément l’exemple avec son potager, ses nombreuses ruches et sa politique zero plastique, “c’est pas facile, mais ce sont des messages forts que l’on essaie de faire passer”.

 

Emmanuel Renaut #megève# #floconsdesel#


Photo

Publié par Ingrid BOINET



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

Suisse

La Trinquette à Bevaix au bord du lac de Neuchâtel EN SUISSE recherche de suite ou à convenir, UN SOUS CHEF OU SOUS CHEFFE ayant de l’expérience dans le domaine de cette fonction. Nous recherchons une personne qui soit prête à s’investir dans une nouvelle équipe. Une personne avec une formation pro

Modifié le 26 mai 2024

Chef de partie H/F

75 - PARIS 11

Responsable de salle H/F, Chef de rang H/F, Commis de rang H/F, Chef de partie H/F, Pâtissier H/F, Commis de cuisine H/F Le chef japonais Nobuyuki AKISHIGE, qui peut s'enorgueillir d'un parcours impeccable (la Vague d'Or à St-Tropez***, avec Arnaud Donckele, le K2** à Courchevel, la Pyramide** à

Posté le 26 mai 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

74 - MEGEVE

Nous venons de reprendre un Restaurant dans le centre de Megève (cuisine traditionnelle), pour renforcer notre équipe nous recherchons h/f Second de cuisine et chef de partie pour un CDD ou CDI. Poste nourri, logé. 2 jours de repos...Contacter ROMAIN 0634404028 ou cafedelaplacemegeve@gmail.com

Posté le 25 mai 2024